• Connectica Musica ...

    ... ou comment y voir clair dans l'offre pléthorique de la HIFI actuelle !

    Coquin de petit fils !

    Pendant trente ans, j'ai écouté la musique sur une chaîne acquise dans les années 70-80, au temps de l'âge d'or de la HiFi. Platine tourne disque Sony, ampli-tuner Denon, enceintes Supravox. Les câbles pour les haut-parleurs ? du fil téléphonique ! Puis un lecteur CD Luxman a remplacé mon Sony. J'ai accumulé ainsi de nombreux 33 tours remplacés petit à petit par des CDs. Mais je les ai gardés ces trente trois tours ! Et puis, il y a une dizaine d'années il a suffi que l'un de mes petits enfants mette à fond le son de ma chaîne pour que mes enceintes rendent l'âme ! Déchargé de mes activités de conseil en prenant ma retraite, j'ai alors décidé de "ressourcer" mon équipement, de le rénover et de le "moderniser". Je dois une fière chandelle à mon petit fils ! Sans lui, je pense que j'aurais encore mon vieux système !

    Surprises

    C'est là que les surprises ont commencé. Je savais que le CES de Las Vegas était à l'époque "LE" salon HIFI de renommée mondiale. En tant que consultant en système d'informations, j'avais l'habitude de m'y rendre chaque année pour des raisons professionnelles. J'ai découvert que les acteurs de la HiFi du 21ème siècle n'étaient plus ceux que j'avais connus. Hormis quelques marques mythiques comme McIntosh, exit les Sony, Toshiba, Nakamichi, B&O, etc. A la place des dizaines voire des centaines de petites marques nord-américaines, européennes ou asiatiques, pour beaucoup assemblées en Asie du Sud-Est. A Las Vegas, dans les cinq étages des suites de l'hôtel casino Venetian consacrées à la HiFi, que de découvertes, mais aussi que de déceptions ! Beaucoup d'équipements évoquaient davantage la sonorisation de boîtes de nuit que la HiFi du temps de mes premiers jobs. Cette impression devait être confirmée à l'autre salon, européen celui-là, le "High-End" de Munich, étape incontournable pour qui veut connaître les dernières nouveautés et tendances de cette industrie. Et que constate t-on ? Une offre pléthorique, atomisée avec quelquefois des configurations digne de "l'Hubris" des Grecs antiques !

    La découverte du "vintage" : merci Le Bon Coin

    Bien décidé à m'équiper, je souhaitais en premier lieu vendre mon équipement. Et là, grâce au "Bon Coin", j'ai rencontré Sylvio et Florent. Sylvio est un fanatique de la HiFi vintage. Il m'a initié, fait découvrir des marques comme Crimson, Audio Synthèse, Linn, etc. mais surtout indiqué les bons modèles de ces marques. Il m'a expliqué les différences entre les cellules MM et MC, les variétés de DAC ou les subtilités des catégories d'amplificateurs. Quant à Florent, la HiFi vintage, c'est son métier : acheter et revendre du vintage haut de gamme. Basé en pleine campagne dans la région d'Annecy, les "fans" de vintage viennent de la France entière profiter de son auditorium, au milieu des montagnes pour écouter ses équipements (http://www.vintage-audio.fr/). Une merveille. Là aussi, en complément des salons ou des auditoriums des revendeurs, un endroit idéal pour sélectionner le type d'équipements qui convient à votre oreille. Car certains équipements vintage restent d'un rapport qualité/prix imbattables.

    La HiFi dite "dématérialisée" : le parcours du combattant

    On m'avait dit : "le CD, c'est mort. Il faut être moderne : tout par Internet ". Consultant en système d'informations pour les grands comptes, les réseaux Internet me sont familiers. Mais appliqués à la HiFi, c'est une autre histoire. D'abord un nom barbare : la musique "dématérialisée". Les anglo-saxons utilisent un terme beaucoup plus explicite : "computer audio".

    En fait il existe deux manières d'acquérir cette musique via Internet : soit en flux continu ou "streaming". Pour cela il faut souscrire un abonnement spécifique (généralement mensuel) auprès d'opérateurs musicaux et se doter d'un équipement appelé "lecteur réseau".

    Soit de la musique sauvegardée sur un serveur musical, obtenue en transférant des CDs (opération de "ripping") ou en achetant des fichiers auprès de ces mêmes opérateurs musicaux. Dans les deux cas, il est nécessaire d'avoir un équipement qui convertit les données numériques en sons analogiques : le DAC (Digital Analog Converter). Parcours du combattant car pour obtenir une qualité HiFi, il faut se plonger dans une terminologie étonnante : type de fichier, niveau de conversion, etc. Heureusement il existe un excellent petit livre qui explique tout cela : le "Guide Pratique de la Haute Fidélité" de Michel Aublanc (ISBN 978-2100758333). Et là je me suis aperçu que la clé pour obtenir de la qualité d'une musique par Internet est le "logiciel" qui pilote le lecteur réseau ou le serveur.

    La révolution numérique fait désormais partie intégrante de nos pratiques. Mais est-ce là l'essentiel ? Non, car au delà de la technologie c'est bien le partage des écoutes, l'attrait de la scène sonore, la passion des interprétations qui restent les ferments inchangés de nos envies de musique. Il nous appartient de nous adapter sans perdre de vue ces fondamentaux.

    Et vous ?

    Ce site a pour objectif de vos proposer une approche méthodologique en trois étapes pour faire évoluer votre chaîne HiFi et profiter de votre musique.

    1. Se poser les bonnes questions,
    2. Connaître les pièges et découvrir les bonnes pratiques,
    3. Proposer d'écouter quelques équipements soigneusement sélectionnés que l'on peut écouter dans un pièce un peu comme chez vous !
  • Témoignages

    Quelques témoignages de mes clients

    Essai et adoption des Boenicke W11SE

    1 novembre 2019

    Quand vous tapez sur du bois, vous “sentez”, mais surtout vous “entendez” qu’il s’agit de bois. Non ?

    Le respect des harmoniques propres à ce matériau m’a impressionné dès la première écoute des enceintes Boenicke W8 dont m’a fait bénéficier Monsieur Bessières. Après avoir essayé de nombreuses enceintes dans des environnements acoustiques parfois très élaborés, mon choix a naturellement évolué vers les W11 SE. Je n’ai jamais rien entendu d’aussi parfait pour le rendu des instruments à corde et du piano. Vu les qualités de certains enregistrements (nombre et position des micros) la musique qui sort de ces enceintes est parfois meilleure qu’en concert ! (où en général je reste assis à ma place…). En pratique je pourrais difficilement revenir à d’autres enceintes pour la musique classique et le jazz. Le toucher de Bill Evans comme celui de Katia Buniatishvili, l’attaque d’archer de Henryk Szeryng ou la puissance vocale de Lise Davidsen ne m’ont jamais autant ému qu’avec ces enceintes. Ecoutez-les et préparez vous à ré-écouter votre discothèque. Pour les autres genres musicaux souvent très élaborés en studio (Lana Del Rey, Jain, etc.) les Boenicke sont parfaites mais d’autres enceintes aussi… reproduire un son artificiel est plus facile.

    Leur autre particularité, soulignée par de nombreux audiophiles, est leur capacité à rendre l’espace sonore. Le boomer latéral mais surtout le tweeter postérieur en sont vraisemblablement la raison. C’est très impressionnant pour rendre une source sonore isolée (voix, soliste, piano) mais cela devient une révélation pour les formations orchestrales bien enregistrées en musique de chambre ou en formation symphonique (essayez Trifonov/Nézet-Seguin dans le concerto n°2 de Rachmaninov ou la 1er de Mahler par FX Roth sur instruments d’époque). Evidemment dans ce dernier cas on ne peut pas s’arrêter aux seules enceintes et il faut penser à l’acoustique de la pièce. Un dispositif diffusant disposé derrière les enceintes leur permet d’exprimer pleinement leurs capacités de spatialisation. Le résultat obtenu est même meilleur qu’en les plaçant au milieu de la pièce (ce que tout le monde ne peut pas faire). Là encore Merci à Jacques Bessières qui m’a fait découvrir les panneaux Noton.

    Didier J.

    Au sujet du nouveau salon musical

    19 mars 2019

    Je tenais à vous remercier pour votre excellent accueil lors de notre rencontre ce samedi. C'est vraiment un plaisir de voir qu'il existe encore des salons d'écoute indépendant comme le votre et qui dispose d'une offre abordable, bien agencées et de très grande qualité. Je dois vous dire que vous faîtes partie de ces rares personnes qui m'ont reçu avec autant de sympathie et de passion pour la Hifi.

    Votre pièce d'écoute est très intéressante car pas trop grande et donc elle permet une bonne simulation de ce que peut-être un intérieur parisien "réaliste". Et même si on possède de meilleurs conditions acoustiques chez soi, il nous suffit de nous imaginer l'installation Hifi sonner encore mieux.

    Mon coup de coeur va au Kinki EX-M1 et aux enceintes Boenicke W5 de la taille d'une main. La fidélité de ses enceintes pour le prix et la taille est juste inattaquable - surtout pour les appartements parisiens, qu'ils soient petits ou grands.

    Je précise que j'ai 24 ans et que j'écoute littéralement de tous les styles de musiques. l'ensemble de votre chaîne d'exposition est vraiment très bien pensée et résulte d'une vraie curiosité et donc ouverture qui vous motive - et ça c'est très rare, savoir se remettre en question dans ce monde de la Hifi.

    Benoît S.

    Diagnostic et service Connectica Musica

    29 octobre 2018

    "Heureux utilisateur d'une chaîne structurée autour d'équipement Marantz et d'enceintes Cabasse, je n'imaginais pas d'amélioration significative sans investissements importants. Or, grâce au diagnostic effectué par Jacques Bessières, j'ai pu améliorer très sensiblement la qualité de l'ensemble en me limitant au remplacement du lecteur CD et des câbles de connexion."

    Francis L.

    Au sujet du serveur Roon Nucleus

    22 août 2018

    "Je suis vraiment impressionné par le Roon et je me demande comment j'ai pu vivre sans avant !! Je pilote trois systèmes différents d'une façon très simple, qualitative et 100% error free. J'ai hâte que Qobuz devienne enfin compatible.

    Vincenzo P.

    Boenicke W8

    7 mars 2018

    L'écoute des Boenicke W8 est vraiment une expérience à part, ces petites colonnes ont la faculté de disparaître et de proposer une scène sonore panoramique et immersive. Ecoutez "we are in love" interprété par Harry Connick Junior et vous êtes confortablement installé dans un club de Jazz ! Les timbres sont naturels, la résolution très convaincante. Elles sont capables de descendre très bas et le plus étonnant sans "exciter" la pièce. Une réelle découverte.

    Philippe T.

    Au sujet des Boenicke W5

    3 mars 2018

    "Ces belles petites enceintes au spectre large, ont une présence étonnante ; elles livrent un son précis mais généreux, clairement articulé jusque dans les moindres nuances. Elles sont exceptionnelles pour la musique de chambre et rivalisent facilement avec des enceintes-colonne !

    Je suis ravie de mon achat, et je remercie Jacques Bessières de me les avoir fait découvrir."

    Lysiana M.

  • Contactez-nous

    Une question, un conseil, une écoute privée... N'hésitez pas !

    17 rue de l'Abbé Grégoire
    75006 PARIS
    Sur RV uniquement
    +33682843927
    Envoyer
×
Pour satisfaire aux dispositions de la loi pour la confiance dans l’économie numérique du 21 juin 2004, seront énoncées ci-après les mentions légales requises afin de permettre l’identification de l’éditeur du présent site Internet.
Le présent site est édité par la société Connectica, SAS au capital de  19 150 €, immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro B 337 597 629, et dont le siège social est situé au 17 rue de l’abbé Grégoire, 75006 PARIS.

Numéro de TVA intracommunautaire : FR88337597629.
Le directeur de publication est Jacques Bessières.
Le responsable de la rédaction est Jacques Bessières.
Le présent site est hébergé par la société Strikingly, dont le siège social est à Sunnyvale CA, USA

Le service clientèle du présent site est accessible du lundi au vendredi de 10h00 à 17h00 au numéro de téléphone non surtaxé suivant : 0145442121, par courrier électronique à l’adresse suivante jb arobase connecticamusica point audio ou par courrier postal à l'adresse suivante : 17 rue de l’abbé Grégoire 75006 PARIS.
×
Collecte et utilisation des informations des clients : 
Les informations clients que nous collectons nous aident à personnaliser et à améliorer continuellement le service à la clientèle.

Nous utilisons ces informations pour : traiter vos commandes, livrer les produits et services, communiquer avec vous sur vos commandes, les produits, les services et les offres promotionnelles ; conserver et mettre à jour nos fichiers ; mettre à votre disposition du contenu tel que les offres promotionnelles et recommander des produits et services qui pourraient vous intéresser. Nous utilisons également ces informations pour améliorer nos boutiques et plates-formes, éviter ou détecter les fraudes ou abus sur notre site Web et permettre à des parties tierces de fournir des fonctions techniques, logistiques ou autres pour notre compte.

Certaines informations sont néanmoins obligatoires pour que nous puissions vous offrir ses services.
Vous trouverez ci-après les types d’information que nous collectons
Informations que vous nous communiquez :
Nous collectons et enregistrons toutes les informations que vous nous communiquez via notre site Web ou par d’autres biais. Vous pouvez choisir de ne pas nous communiquer certaines informations, cette décision risque néanmoins de vous priver de nombreux services et fonctionnalités que nous vous proposons.

Informations collectées automatiquement :
À chaque fois que vous entrez en contact avec nous, nous recevons et nous enregistrons certains types d’informations. Comme de nombreux autres sites, nous utilisons notamment des « cookies ». Ainsi, dès que vous accédez au site www.connecticamusica.audio, votre navigateur nous fournit après votre accord, certaines informations. Certaines sociétés proposent des logiciels conçus pour vous aider à consulter les sites Web de manière anonyme. Cependant, nous ne serons plus en mesure de vous offrir tous nos services de vente en ligne puisque nous ne pourrons pas vous identifier ; nous souhaitions néanmoins vous informer de l’existence de ces outils.

Partage des informations collectées
Les informations relatives à nos clients représentent une partie importante de notre activité. Notre métier n’est en aucun cas d’en faire un quelconque commerce.

Vos informations personnelles sont-elles protégées ?
Nous œuvrons pour protéger vos informations personnelles lors des transferts et utilisons des logiciels SSL (Secure Sockets Layer Software) qui cryptent les informations que vous entrez avant qu’elles nous soient envoyées.
Nous maintenons des mesures de sécurité physiques, électroniques et des procédures en rapport avec la collecte, la conservation et la communication d’informations personnelles de clients.